L'épargne sociale et solidaire

Favoriser le maintien à domicile des personnes âgées ralentit leur déclin grâce à la répétition naturelle des gestes quotidiens, ce qui maintient leurs capacités, même si des aides humaines et matérielles sont indispensables.

Investir en viager mutualisé épargne solidaire Forsis

L’hébergement des personnes âgées est souvent inadapté et nombre d’entre elles ne pourront avoir accès aux services des maisons de repos en raison de revenus insuffisants. Des solutions existent cependant pour permettre à ces personnes de conserver leur domicile jusqu’au départ occasionné par la perte d’autonomie ou le décès.

Les Sociétés Coopératives d’Intérêt Collectif (SCIC)

Les SCIC ont pour objet des biens et services d’utilité publique qui représente un caractère social. Elles permettent d’impliquer les parties prenantes : initiateurs, salariés, collectivités territoriales, bénéficiaires et financeurs. La forme coopérative offre le principe de réserve obligatoire impartageable, avec “un associé égal une voix” au sein du collège de vote. La Société Coopérative d’Intérêt Collectif Anonyme à capital variable : la solution innovante d’utilité sociale.

Les atouts du viager occupé

Les personnes âgées sont souvent propriétaires de leur résidence principale, qui représente un important capital immobilisé. Les fonds obtenus par la souscription de parts sociales de SCIC lui permettent de se porter acquéreur des biens immobiliers des personnes âgées qui le souhaitent, sous forme de viager occupé.
Le versement de rentes viagères aux personnes propriétaires permet à celles-ci de percevoir un revenu régulier afin de supporter seules l’incertitude de la durée de vie restante.

Réduction d'impôt 18%, d'ISF 50%

En contrepartie d'une durée de conservation des parts de 5 ans minimum, la souscription au capital de société coopérative permet à son propriétaire d’accéder au statut de sociétaire et de bénéficier de réductions d’impôts. Les parts sociales sont des valeurs mobilières, correspondant chacune à une partie du capital social de la coopérative. Leur souscription ouvre droit à :

- la réduction de l’impôt sur le revenu de 18% du montant de la souscription
- la réduction de l’impôt sur la fortune (ISF) de 50% du montant de la souscription

Revente des parts

La revente des parts peut être envisagée au bout de 5 ans, sans subir d’impôt sur les plus-values si le rachat se fait au prix de souscription.

Avertissements d'usage

Nous invitons les épargnants à appliquer des règles de vigilance avant tout investissement :
- il n’existe pas de rendement élevé sans risque élevé. Tout produit affichant un rendement supérieur au taux monétaire (l’épargnant pourra aussi se référer au taux du livret A) comporte a priori un risque sensible ;
- Les informations communiquées par notre intermédiaire doivent être claires et compréhensibles. L’adage « n’investissez que dans ce que vous comprenez » vous évitera bien des déconvenues ;
- Obtenez un maximum d’informations sur les intermédiaires qui vous proposent le produit (habilitation/agrément, identité sociale, siège social etc.) : voir nos accréditations.
- Posez la question de savoir comment, et par qui, est réalisée la valorisation (prix d’achat ou de vente) du produit proposé.


Demande d'information gratuite sur l'investissement dans le viager mutualisé

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir un conseil personnalisé.

Mes impôts annuels
Ma situation familiale
Mon logement
Capital disponible
Capacité d'épargne